Batailles politiques : Ange Michel Angouing veut éteindre le Feu dans la Région de l’Est

Alors que la Région semble se déchirer au tour des choix du RDPC pour les élections régionales du 6 décembre 2020,  l’ancien ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative appelle ses Frères et Sœurs de l’Est à la retenue et à la saisie de la Chance offerte par la décentration pour prendre en main, leur destin.

« Les querelles, les ressentiments et autres récriminations ou les polémiques inutiles qui plombent insidieusement la réflexion et annihilent les énergies positives doivent faire la place à l'engagement citoyen et patriotique », exhorte Ange-Michel Angouing, l’homme à la parole rare, mais alors très écouté par les siens. Lisez plutôt l’intégralité de sa sortie :

« Dans le silence de mes activités professionnelles, les réactions mi-figue mi-raisin exprimées par certains d'entre nous après la sélection des candidats du Rdpc pour les prochaines élections régionales interpellent ma conscience Républicaine. Je ne commente pas les choix qui ont été faits dans les départements que compte notre région. Ces choix ne recevront jamais l’assentiment de tous mais je voudrais espérer que les hommes, les femmes et les jeunes retenus vont s'inscrire très rapidement à l'école de l’amour pour le développement de notre région. Si vous n'aimez pas votre village, votre arrondissement, votre département ou votre région, vous n'êtes ni un instrument du développement, ni un acteur indiqué pour le développement. Malgré les efforts des pouvoirs publics sous la conduite éclairée du président de la République pour nous accompagner dans la quête du développement et du bien-être nous avons souvent exprimé clairement et surtout sournoisement nos frustrations et nos déceptions quant à la répartition équitable des fruits de la croissance. A qui la faute ?

La décentralisation annoncée est, me semble-t-il, l'occasion idoine pour prendre en main notre destin. Les querelles, les ressentiments et autres récriminations ou les polémiques inutiles qui plombent insidieusement la réflexion et annihilent les énergies positives doivent faire la place à l'engagement citoyen et patriotique. Nous devons avoir le regard tourné non pas sur nos personnes ou nos égoïsmes, mais sur les bénéfices que nous allons désormais tirés de la gestion efficiente de nos forêts et de nos minerais. Pour ce faire, nous devons revoir dans le sens de les améliorer nos comportements et attitudes, notre sens du travail bien fait, notre amour pour le prochain et notre ferme volonté pour le développement de notre région. Il ne sera plus question de tout attendre passivement de l’Etat ou de la magnanimité du chef de l'Etat ! Nous devenons les principaux acteurs du développement. Mesdames et messieurs les futurs conseillers régionaux, tous unis dans la prière nous vous regardons. De notre regard transparais- sent de nombreuses attentes.

Dans notre regard apparaissent les lueurs des espoirs... comblés. L'espérance que la région de l'Est, comme l'ensemble des autres régions du Cameroun, jouera sans fausse note sa partition dans la mise en place de la décentralisation. Bonne santé à tous dans le respect des mesures barrières. Fraternellement ».