Agbor Balla et Joyce Banda

Invité par les Nations Unies à un dialogue de haut niveau sur l’avenir de la gouvernance en Afrique, Agbor Balla avocat en droit Humain et vice-président du barreau africain pour l’Afrique centrale a au cours de son séjour au Malawi discuter avec Joyce Banda fervente militante des droits de l’Homme et présidente de la république du Malawi entre 2012-2014. plusieurs sujet notamment la justice et les droits de l'Homme en Afrique etaient à l'ordre du jour.

Réaction d’Agbor Balla.

Il y a deux semaines, nous avons été invités à une conférence et un Dialogue politique de haut niveau sur l'avenir de la gouvernance en Afrique, organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement. Des organisations de la société civile de tout le continent étaient présentes.

En tant que porte-parole du thème - L'avenir de la justice et des droits de l'homme en Afrique : l'indépendance et la recherche du bonheur. J'ai utilisé cette plateforme pour aborder les arrestations et les violations des droits de l'homme dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Il était important de souligner les violations flagrantes des droits de l'homme perpétrées sur notre peuple et le manque de justice pour toutes les personnes arrêtées et détenues. Il est tout aussi important de remettre en question l'indépendance de la magistrature en Afrique et les violations flagrantes des droits de l'homme.

Ce fut un honneur de rencontrer l'ancien président du Malawi, S.E. Dr Joyce Banda. Dans son pays, elle a participé à de nombreux projets de base avec des femmes et un militantisme des droits. Ceci est un exemple pour nos filles et nos femmes à assumer davantage de rôles dans l'activisme et le leadership.

 

Agbor Nkongho 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur