Pourtant cultivé au Cameroun, le riz fait partie des produits de première nécessité largement importés ; parfois même aux détriments des produits locaux. Estimée à 100 milliards de francs par an il y’a deux ans, le coût de l’importation du riz n’a pas cessé de croitre, au point d’atteindre la barre des 95% de la consommation totale du pays.

D’après le journaliste camerounais, J. Rémy Ngono, le Cameroun produisait en 1975, 80% du riz consommé dans le pays, contre seulement 5% aujourd’hui.

Le Ndop Rice est un riz 100% made in Camerounais. Il est cultivé dans le Nord-ouest du pays, dans la haute vallée du Noun.

Redigé par: Georges KASSI

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur