Cameroun-assassinat au Lycée Bilingue de Deido : le ministre de la Santé Publique condamne le comportement du personnel du l’Hôpital de district de Deido.

Manaouda Malachie

Après le drame qui s’est produit dans la journée du vendredi au lycée bilingue de Deido à Douala, dans la région du littorale, des réactions ne cessent de tomber de part et d’autre. Sur les réseaux sociaux comme sur les chaines de télévision, de nombreuses personnalités y compris le ministre de la santé publique, se sont indignées de l’assassinat du jeune écolier, Tchanou Ousmane Bleuriot plus connu sous le nom Bello.

En effet, dans un post fait sur sa page, Facebook, Manaouda Malachie, ministre de la santé publique, a lourdement condamné le comportement des employés de l’Hôpital de district de Deido. « Tout en désapprouvant vivement le comportement de certain personnel de l’HD de Deido, je voudrais témoigner ma proximité a la famille de la victime de cet acte odieux », a déclaré le ministre.

Il promet ensuite le déroulement des enquêtes afin de trouver les responsables : « je viens de prescrire une enquête en vue de déterminer prioritairement les responsabilités dans cette affaire », a-t-il ajouté.

Il convient de noter que cette sortie du ministre est d’ailleurs centrée sur le triste comportement affiché par certains personnels de l’Hôpital de district de Deido. Car sur les images qui font le tour de la toile depuis hier, l’on voit clairement un personnel dudit hôpital, qui au lieu de s’occuper de la victime s’est plutôt mis à filmer la scène.

Rappelons que hier vendredi 29 Mars 2019, un élève de la classe de 2nde au lycee bilingue de Deido, le nommé Tchanou Ousmane Bleuriot, a été poignardé dans l'enceinte de l'établissement. Emmené d’urgence a Hôpital de district de Deido, sa mort a été malheureusement confirmée par le corps médical dudit établissement après près de 45mn de tentative de réanimation.