Cameroun-Crise anglophone : Bingo (région du Nord-Oues) devenu un village fantôme.

Localité de Mbingo

Depuis l’attaque par les sécessionnistes présumés le jeudi 1er février du poste de gendarmerie de la localité de Mbingo, département du Boyo (région du Nord-Ouest) qui a couté la vie à deux gendarmes, cette localité est pratiquement devenue un « village fantôme ». Les populations par crainte de représailles on du fuir pour se refugier dans les localités environnantes.

Les commerces sont restés fermés. Les forces de sécurité et défense ont initié une mission de ratissage dans le souci de débusquer les combattants sécessionnistes retranchés.

Par ailleurs, une vidéo de deux séparatistes présumés assassins des gendarmes avait fait le tour des réseaux-sociaux.

Au moment où nous mettons cette brève en ligne, les corps sans vie de ces deux présumés séparatistes assassins dont l’authenticité n’est pas encore garantie fait le tour de la toile.