Akere Muna

Une insoutenable, montrant des hommes qui decoupés à mort une jeune femme est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Environ 30 secondes, le temps que dure cette vidéo d’horreur. Des hommes qui, à priori seraient des ambazoniens, maltraitent la jeune femme ligotée. On peut entendre l’un d’eux crié : « Tenez-la bien » Par la suite, l’on voit s’abattre sur l’infortunée des violents coups de machettes au niveau du cou. Elle est par la suite jetée au bord de la route, gisant dans une marre de sang.

Les raisons de cet acte cruel ne sont pas formellement connues, mais il se dit que cette femme était soupçonnée par ses bourreaux de collaborer avec les forces de défense.

Cet autre meurtre qui rappelle celui de Florence Ayafor, a provoqué une indignation générale. Le député Cabral Libii déplore un tel niveau de bestialité « Elle serait un autre ‘aperçu’ de cet autre visage de la crise en cour dans la partie dite anglophones du Cameroun », a écrit le président national du PCRN, avant de s’exclamer «Mon Dieu! Je condamne avec fermeté cette bestialité! Non! Rien ne la justifie. Rien! »,. « Où trouver des mots ? Aujourd’hui, les Ambas ont coupé la tête, les mains…, des personnes soupçonnées, accusées, jugées et condamnées à la mort par hachage. Demain, les soldats ont tiré 1, 2, 3…15, 20 personnes suspectées, accusées, jugées et condamnées à la mort par balle», va  tweeter pour sa part Edith Kah Walla.Kah Walla, présidente du CPP.

Même son de cloche pour Me Akere Muna « Incapable de finir de regarder une vidéo absolument horrible. Un incident qui aurait eu lieu à Muyuka, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Mains attachées dans le dos, une dame est tuée à coups de machette. Quelle qu'en soit la cause, c'est un acte barbare et inhumain. Inacceptable!», note l'ancien bâtonnier.

 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur