Cameroun-Crise anglophone:Trois soldats abattus dans de nouveaux affrontements en zone anglophone.

De nouveaux affrontements entre sécessionnistes et forces de défense ont causé la mort de trois éléments des forces de défense camerounaises dans le département de la Manyu, région du Sud-Ouest et dans le département de la Menchum région du Nord-Ouest.

Selon les sources contactées sur place, deux éléments des forces de défenses camerounaises ont été tués au cours d’un affrontement survenu ces dernières heures à Bodam, une localité située dans la région du Sud-Ouest.

La même source indique également qu’un élément des forces de défense camerounaise a été décapité par les sécessionnistes au cours d’un autre affrontement sanglant qui a opposé les présumés sécessionnistes aux forces de défense dans la Menchum, région du Nord-Ouest.

Ces dernières attaques non revendiquées ont été attribuées aux groupes séparatistes qui depuis un moment s’attaquent aux éléments des forces de défenses camerounaises et aux symboles de l'Etat

La crise  anglophone qui paralyse les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest depuis près de deux s’est muée au fil du temps en un conflit de basse intensité opposant les groupes armés sécessionnistes aux forces de défenses camerounaises.

Le 09 juillet dernier,  l'inspecteur de police principale Doh Afred en service au commissariat central de la ville de Buéa, ainsi que 06 autres éléments des forces de défense camerounaises ont trouvé la mort dans une ambuscade tendue par l une milices separatiste