remy ngono

En effet, le consultant de Radio France Internationale et fervent activiste contre le régime de Yaoundé estime que les élections régionales, si elles sont tenues peuvent mettre à mal le pouvoir en place.

Très connu pour ne pas tenir sa langue, le virevoltant chroniqueur sportif de Rfi ne manque jamais de faire des sorties à chaque fois que besoin se pose. Cette fois, il revient pour donner son avis à propos des élections régionales qui s’annoncent à grandes enjambées au Cameroun. Dans sa sortie, il dit : « Cette fois nous ne lâcherons rien. Organiser les Régionales c’est choisir d’embraser Bafoussam, Douala, etc ».

Aussi, il rejoint par la même occasion la pléthore d’hommes politiques qui se sont alignés derrière Maurice Kamto dans sa logique de boycott des régionales« Les forces du changement Mrc, FDR et tous les partis avons intérêt à mobiliser et à canaliser ce peuple pour que notre pays sorte de 38 ans d’obscurantisme. De ce point de vue nous avons la conviction que le Pr Maurice Kamto a effectivement la capacité de mettre sa menace qui en réalité est celle des révolutionnaires camerounais en exécution»

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur