Un front de guerre s’est formé dans les réseaux sociaux contre le gouvernent, au sujet du cas de Kevin Ngassam. Ce jeune adolescent jeté en à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui pour avoir exploité et partagé une épreuve qui a fuité de l’Office du baccalauréat du Cameroun.

Hier, c’est l’artiste Kareyce Fotso qui est montée au créneau pour exprimer son indignation. « La prison va le détruire. 18ans,en terminale C , il a de l’avenir», fait remarquer la chanteuse camerounaise dans une sortie que nous vous proposons ci-dessous.

Il y a eu des crimes crapuleux dans ce pays, des horreurs qui m’ont laissé sans voix. Pour ces frères, soeurs , enfants il n’y avait plus de vie à sauver le mal était fait . MAIS KEVIN, nous avons encore l’occasion de sauver une vie . Mon Dieu , quand j’imagine seulement dans quelle condition il dort, comment il passe ses journées en prison à Nkodengui je ne trouve pas le sommeil . KEVIN aurait pu être mon fils . Oui il a commis une erreur . Cette erreur que n’importe quel enfant aurait commise. l’eau a coulé fermez les robinets et non ceux qui ce sont juste abreuvés On aurait pu lui donner une autre punition . Mais de grâce, ne faites pas de cet enfant un monstre . La prison va le détruire. 18ans ,en terminale C , il a de l’avenir . MME LA MINISTRE DE L’EDUCATION SECONDAIRE , VOILÀ TON FILS , LA JUSTICE CAMEROUNAISE , liberez Kevin JE PRIE TOUS CEUX QUI LIRONS CE MESSAGE DE JUSTE ÉCRIRE EN GROS CARACTÈRES SUR LEURS PAGES OU PROFILS LIBEREZ KEVIN ACCOMPAGNÉ DE SA PHOTO, AFIN QUE QUE NOS VOIX RETENTISSENT EN HARMONIE Motokwa KF

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur