Cameroun : Le journaliste de Canal 2 Marc Chouamo échappe par miracle à la mort

Marc Chouamo

Le journaliste de Canal 2 va s’estimer heureux d’être encore en vie.

Marc Chouamo vient d’être de nouveau agressé, soit un mois seulement après le premier cas. Le grand commentateur sportif, présentateur vedette de l’émission Grand Stade sur Canal 2 International, a été agressé par des individus armés dans la nuit du 2 au 3 mars 2020.

Le journaliste, apprend-on de Médiatude, venait juste de descendre de son bus en provenance de Yaoundé, lorsqu’il a été approché par trois malfrats.

Marc Chouamo sera sauvagement agressé. il recevra des coups de poignard au dos, aux cuisses et aux doigts. Ses documents emportés par ses agresseurs.

Marc Chouamo, déjà en début du mois passé à Douala, etait pris dans les mailles d’un groupe de jeunes délinquants cagoulés. « J'ai subi une agression à mains armées près qu'au petit matin. Argents, portefeuille, téléphone ont été emportés par de jeunes hommes cagoulés avec des Kalash et poignard. Conséquence, je suis injoignable. J'ai vu defiler ma petite vie en quelques secondes. Le Seigneur est miséricordieux», racontait-il sur sa page Facebook.

Les cas d’agressions ciblées sur les journalistes sont devenues monnaie courante. Il y a de cela quelques temps, le patron de Radio Sport Info (RSI), Martin Camus Mimb, a connu un sort similaire. Il a été ligoté avant d’être dépossédé de plusieurs biens matériels et d’une grosse somme d’argent par ses gourous.