Alors que son nom s’est retrouvé au bas du communiqué ayant sanctionné la réunion du 18 Septembre 2020, le patron de cette formation politique réitère qu’il n’a plus de liens avec ce regroupement de partis politiques qui soutiennent Paul Biya.

par Cameroun-Info.Net

Le 18 Septembre 2020, le Collectif des leaders de vingt partis politiques de l’opposition connus sous l’appellation de G20 et ayant soutenu la candidature du Président Paul Biya pendant l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 a publié un communiqué. Dans ce document qui sanctionnait une réunion tenue à Yaoundé le 18 Septembre 2020, il dénonçait notamment l’appel à manifester lancé par le leader du MRC Maurice Kamto. Parmi les signataires, l’on retrouvait Banda Kani et devant son nom la mention « empêché ». Comme pour dire qu’il n’était pas physiquement présent.

En réalité, le président du Nouveau Mouvement Populaire (NMP) n’a pas voulu assister à cette réunion. Parce qu’il ne se considère plus comme membre du G20. « Les partis du G20 pour s’exprimer politiquement sont dans leur droit. Mais qu’ils n’y mêlent pas le NMP et son président. C’est important de dire que nous ne nous sentons plus partie prenante. C’est important de le dire parce que quand les gens vont jusqu’à signer les communiqués et mettre le nom du NMP… », a réagi Banda Kani au cours d’un débat sur la Radio Sweet Fm ce 19 septembre 2020.

L’ancien dirigeant du MANIDEM a expliqué qu’il n’aura été membre du G20 que le temps de l’élection présidentielle de 2018. Il soutient qu’il a déjà eu à annoncer son retrait de ce groupe à plusieurs reprises. « Mon rapport au G20 était circonstanciel. Il s’arrêtait à la présidentielle de 2018. Je l’ai dit depuis que la campagne est terminée. Il faut que les gens le comprennent. Je l’ai dit publiquement plusieurs fois. J’ai beaucoup d’amis au sein du G20. Ce sont des gens extraordinaires. Au-delà de la politique on est devenus une famille. Mais les questions politiques là qu’on n’y mêle pas le NMP. Le mélange NMP- G20 est terminé », martèle Banda Kani.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur