Chi Valentine n’est plus magistrat. Il a été révoqué de la magistrature par décret présidentiel signé ce 27 juillet 2020 pour "absence irrégulière".

Le décret présidentiel indiquait par ailleurs que le mis en cause ne bénéficiera pas de sa pension retraite. La magistrat Chi Valentine avait déjà été suspendu le 5 octobre 2019, par le ministre de la Justice garde des sceaux ,Laurent Esso.

Le Minjustice dans son texte avait mentionné qu’il s’agit d’une suspension temporaire. Le manistrat Valentine Chi était présenté comme un pro-ambazonien.

Ce juge en service à la Cour d’appel du Nord-Ouest avait enlevé le 15 juillet 2019 par les séparatistes. Il sera par la suite accusé d’avoir simulé lui-même son enlèvement.

C’est depuis son exil, et à travers une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, qu’il a réagi sur le décret présidentiel le suspendant du corps de la magistrature. Il déclare que la note présidentielle n’a aucune portée sur lui. Il avoue (ironiquement) qu’il est ambazonien, mais un ambazonien qui lutte pour l’instauration d’un Etat de droit, un amazonien qui lutte contre la corruption…

Voici la réaction à chaud de Me Chi Valentine après le décret du PR

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur