Ce bonbon pasteur a interdit à trois de ses fidèles, tous candidats au BEPC, de porte les maques de protection contre le Coronavirus, pourtant une condition pour accéder en salle d’examen.

Dans une tribune publiée, le mis en cause tente de défendre sa position. Le prétendu homme de Dieu signe et persiste que le Coronavirus n’existe pas, et que le port du masque relève tout simplement d’un acte diabolique.

A l’en croire, le Coronavirus n’est qu’un projet de Nouvel Ordre Mondial développé et mis en œuvre par les occidentaux, qui ne vise qu’à contrecarrer le Dernier Grand Réveil Spirituel Mondial. 

« Ainsi, le cache-nez ou masque est un identifiant des adhérents à l'homosexualité ; le lavement des mains indique l'acceptation de versement du sang innocent ; le thermo flashage au front constitue la projection et l'imprégnation de la marque de la bête sur les sujets victimes ; la distanciation sociale quant à elle, symbolise l'éloignement des humains de Dieu », fulmine Pasteur Caleb Ngoa Atangana

Voici son texte intégral

L’évènement mondial de l’heure qualifié par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme pandémie ne pouvait échapper à l’Esprit de Dieu. Il en a régulièrement donné son opinion par son Saint-Esprit au moyen des délivrances prophétiques justement, pour le dénoncer. Et l’opinion de Dieu à ce sujet est que : cette prétendue pandémie est une supercherie et une machination occidentales visant à distraire, séduire, pénétrer et attaquer la foi chrétienne dont le socle se trouve en Afrique, et au Cameroun particulièrement. Le COVID-19 n'existe en effet dans aucun pays d’Afrique, et plus particulièrement au Cameroun. L’année 2020 n’est-elle pas révélée par le Saint-Esprit comme celle du début de la moisson des âmes du Seigneur ? Quelle coïncidence !


Les mesures barrières et le confinement conséquents édictés par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en vigueur dans la quasi-totalité des nations du monde entier démontrent et confirment que le COVID-19 s'inscrit dans un projet mondial global dont il est la première articulation. Ce projet est le Nouvel Ordre Mondial qui promeut la gouvernance mondiale des peuples du monde entier au moyen de l'intelligence artificielle destinée à pervertir et téléguider l’être humain en général et l’africain en particulier, afin de le détourner de Dieu. Il n’est point un virus naturel, mais un agent artificiel, fruit de l’intelligence artificielle. Et le projet de Nouvel Ordre Mondial développé et mis en œuvre par les occidentaux ne vise qu’à contrecarrer le Dernier Grand Réveil Spirituel Mondial. C’est l’enjeu principal, les autres enjeux accessoires étant économique et géopolitique.


Notre Seigneur a révélé ce « mensonge de COVID-19 » par le dévoilement de "la dévise enférique" articulée autour des concepts de distraction, séduction, pénétration et attaques dont devait se servir le monde des ténèbres à compter de cette année 2020, à l'effet d'accomplir ses desseins par ses représentations terrestres que sont les dirigeants des grandes puissances mondiales. C'était lors du culte de la traversée de l'année 2019 à l'année 2020, aux premières heures de janvier 2020 dans mon ministère. Un livret intitulé « devise enférique 2020 des activités des abîmes contre le Cameroun, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, la CEMAC et l’Afrique » en a été publié.
Je soutiens que le COVID-19 qui relève du Nouvel Ordre Mondial, est une conspiration contre le peuple africain en particulier, par les dirigeants des grandes puissances mondiales. Bien que les Présidents actuels de certaines d’entre elles et notamment ceux de la Chine, des Etats-Unis d’Amérique et de la France semblent les plus en vue, il est révélé par le Saint-Esprit que les fondements de ce macabre projet contre l’humanité en général et l’Afrique en particulier reposaient sur trois hautes personnalités dont : l’ex-Président des USA Georges W. BUSH, la Reine d’Angleterre Elisabeth II et le Président de Russie Vladimir POUTINE. C’étaient eux les détenteurs et les gardiens de « la boîte noire » du COVID-19 contenant tous ses secrets. Il a en outre été révélé que le projet du Nouvel Ordre Mondial initié par les « Illuminatis » est mis en œuvre sous l’impulsion du Vatican, le Pape François en étant le dirigeant suprême. Ne soyez donc pas surpris par sa détermination à modifier la Bible, en cette même période curieusement, comme si Dieu a cessé d’être le même hier, aujourd’hui et éternellement !


Historiquement, l’exploitation de nombreuses sources documentaires permet de découvrir sans équivoque que la prétendue pandémie imposée au monde entier actuellement a été pensée, programmée et préparée depuis des lustres par « les ennemis de l’humanité ». Je citerai à propos en illustration trois témoignages à savoir : la fondation Rockefeller, l’ex-Président Georges W. BUSH, le Président Emmanuel MACRON ; et j’y associerai l’action de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
1. L’Ex-Président américain Georges W. BUSH, dans une allocution en 2005, présentait son grand plan anti-pandémie contre une « possible pandémie ». De quelle pandémie parlait-il ? Certainement de l’actuelle ! Cette allocution est relayée dans une vidéo par le site www.brut.media.
2. Le site Franceinfo de France télévision a publié le 13 mai 2020 dernier, un rapport de la fondation Rockefeller daté de 2010 prévoyant l’émergence d’une Pandémie et des scénarios de riposte des gouvernements du monde. Cette fondation spécialisée dans « la promotion de la santé humaine » développe une technologie futuriste basée sur l’intelligence artificielle. Elle prévoyait déjà le confinement et les attaques informatiques en 2010. De même, elle envisageait déjà des tests d’identification biométrique et les registres de vaccination électronique.


3. Le Président français Emmanuel MACRON, dans une allocution en 2017, déclarait qu’il était en « mission ». Sa mission est en effet l’établissement du règne de la bête c’est-à-dire la conduite d’une œuvre antichrist pendant cette génération. Ceci est manifesté dans les mesures barrières par la prise de température par thermo flash. Et en Avril 2020, il pouvait encore déclarer : « notre génération doit savoir que « la bête de l’évènement est là, elle arrive ! » La bête de l’évènement c’est le diable représenté par le signe de la bête 666.
4. Le retrait de la consommation par L’OMS en 2006, de la molécule pouvant constituer l’antidote du virus artificiel que préparaient les occidentaux. C’est curieusement autour de cette molécule ressuscitée, l’hydroxy chloroquine, que semble tourner aujourd’hui la réponse médicale à ce que je qualifie de « paludisme artificiel », comme le soutiennent de nombreux experts en la matière, à l’exemple de notre compatriote Stella Immanuelle, médecin exerçant dans l’Etat du Texas aux USA.


Les mesures barrières de riposte édictées par l’OMS contre ce « paludisme artificiel », qui n’a rien de commun avec « l’agent pathogène » ayant causé une réelle épidémie à WUHAN en Chine entre novembre et décembre 2019, constituent des symboles visibles d'adhésion à l'impiété et la dépravation aggravée des mœurs. Ainsi, le cache-nez ou masque est un identifiant des adhérents à l'homosexualité ; le lavement des mains indique l'acceptation de versement du sang innocent ; le thermo flashage au front constitue la projection et l'imprégnation de la marque de la bête sur les sujets victimes ; la distanciation sociale quant à elle, symbolise l'éloignement des humains de Dieu.
Ces mesures dites barrières portent en elles-mêmes de graves contradictions et des insuffisances si évidentes que n’importe quelle bonne volonté pourrait les identifier. De même, le matériel médical déployé à cet effet et provenant de ces mêmes pays occidentaux donne lieu à polémiques ; qu’il s’agisse de l’approche de prise de température ou de prélèvement, ou qu’il s’agisse des appareils utilisés à cet effet qui curieusement, testent les bêtes et denrées alimentaires positifs au COVID-19 ; ou qu’il s’agisse même de la pulvérisation des sites et édifices publics et privés.


L’OMS dont l’action est aujourd’hui péremptoirement dénoncée par les USA est incontestablement, non un organisme scientifique qui se consacre à la promotion de la santé mondiale, mais manifestement un instrument au service des intérêts des grandes puissances mondiales et leurs grandes firmes pharmaceutiques. Selon les délivrances prophétiques à ce sujet, cette organisation que d’aucuns ont qualifiée de sataniste, n’a jamais servi les peuples africains. Au contraire ! Elle a toujours été et demeurera un instrument de fragilisation et de destruction de la santé des peuples africains au moyen de ses divers programmes de vaccination et la validation et promotion des produits pharmaceutiques impropres à leur santé.



Dans le cas du COVID-19, c’est cette institution qui a corrompu les gouvernements et la chaîne médicale mondiale, y compris au Cameroun. Les uns et les autres ont reçu mission d’attribuer toute mort au COVID-19, de gonfler le nombre de morts, et de les faire publier au quotidien, à l’effet de semer la psychose de la peur sur leurs populations, afin de les rendre dociles ou consentantes à leurs activités inscrites dans leur agenda caché. Des médecins ont été achetés pour « promouvoir la mort et l’extraction des organes de certains humains, les noirs surtout, aux fins d’expériences, au nom de cette machination. Des exemples sont légion à travers le monde, et tout le monde en a certainement eu écho !


L’Esprit de Dieu a en outre révélé que le « complot du COVID-19 » précède d’autres articulations du projet du Nouvel Ordre Mondial. C’est l’agenda caché à mettre progressivement en œuvre au fur et à mesure de la longévité du COVID-19. Sans être exhaustif, certaines articulations de cet agenda caché sont :
1. Le brisement de l’essor économique des nations africaines par le mécanisme du confinement, à l’effet de renouveler les contrats et accords coloniaux signés depuis leurs indépendances respectives, mais qui devraient normalement prendre fin à compter de cette année 2020 ; année 2020 devant amorcer « la libération » des nations africaines de l’esclavage, de l’exploitation et de la domination par les occidentaux.


2. Le surendettement des pays africains par la séduction consistant d’une part, à leur allouer d’office et dans l’urgence des crédits pour faire face à la prétendue lutte contre le COVID-19, et d’autre part à suspendre le paiement du service de leurs dettes respectives. C’est afin de maintenir et renforcer leur emprise sur Chacun d’eux, et de pouvoir les étrangler à terme, lors de la négociation inévitable par chacun, des fonds de reconstruction et de relance de leurs économies respectives. Ce sera l’occasion de leur faire signer de nouveaux accords et contrats de coopération à leurs dépens.


3. Le COVID-20 ou la 2e vague du COVID-19 : il est prévu au moins une seconde vague de CORONAVIRUS au cas où les objectifs visés par le COVID-19 ne sont pas atteints. Et comme c’est le cas pour l’Afrique par exemple dont l’OMS et ses acolytes avaient prévu « le pire », il reste à craindre l’imminence de cette 2e vague qui est même déjà annoncée par certains Présidents dans leurs discours, à l’exemple du Président français Emmanuel MACRON. Heureusement, Dieu l’a déjà anéantie au moyen des délivrances prophétiques dans mon ministère !


4. La vaccination : il est curieux de constater le déploiement des efforts des grandes puissances pour la recherche du vaccin plutôt que du médicament devant guérir les patients du COVID-19 et éventuellement des autres déclinaisons de ce « virus artificiel ». C’est parce que la vaccination leur offre en effet le double intérêt de :
- comporter un dispositif électronique vaccinal à injecter dans les corps humains à l’effet de les posséder artificiellement et les réduire en « mouton du futur ». Les expériences de cette approche ont cours depuis plus d’une décennie.
Le pathétique message de Madame Aicha Aissatou TSCHAM âgée de soixante ans s’adressant au Président français Emmanuel MACRON, dont la vidéo est devenue virale dans les réseaux sociaux, en est un bel exemple.
Le Tabernacle de la Liberté, ''Église de tous les peuples vient pareillement de découvrir en date du 02 août 2020, le cas de la camerounaise, Madame DJANDJA Rebecca vivant aussi en France qui souffre d’une « puce disséminée dans son corps » !


Au Royaume Uni, une camerounaise dont les documents de voyage sont en notre disposition, quitte définitivement ce pays à compter de ce mois d’août 2020. C’est à cause d’une nouvelle politique gouvernementale qui entre en vigueur à compter du 1er janvier 2020. Par celle-ci, tout citoyen britannique devra obligatoirement arborer une micro-puce codifiée RFID injectable sous cutanée. Cette nouvelle politique est annoncée par lettre individuelle à chaque citoyen datée du 09 juin 2020 et signée du Premier Ministre RT. Hon Boris Johnson.
- servir d’agent de destruction de l’espèce humaine en général et de celle africaine en particulier, à la fois par l’injection de substances toxiques dans les corps humains, et par l’injection d’agents chimiques condamnant les africains à l’infertilité. Cette macabre action vise la réduction ou purement « l’effacement » de la population africaine. Elle serait le reflet de la doctrine de la Fondation BILL et MELINDA, citée parmi les grands financiers de l’OMS pourtant garante de la santé humaine !



5. L’occupation physique à terme du continent africain pour s’approprier ses énormes richesses naturelles !!!...
Le confinement et les mesures barrières contre le « mensonge du COVID-19 » relèvent bibliquement des ordonnances iniques et des arrêts injustes, décriés par Dieu dans le livre d’Esaïe, au chapitre 10, verset 1, dans le but d’asservir le peuple et de le tyranniser selon le Prophète Michée, au chapitre 3, du verset 1 au verset 4 : « Je dis : Ecoutez, chefs de Jacob, Et princes de la maison d'Israël ! N'est-ce pas à vous à connaître la justice ? Vous haïssez le bien et vous aimez le mal ; Vous leur arrachez la peau et la chair de dessus les os. Ils dévorent la chair de mon peuple, Lui arrachent la peau, Et lui brisent les os ; Ils le mettent en pièces comme ce qu'on cuit dans un pot, Comme de la viande dans une chaudière. Alors ils crieront vers l’Éternel, Mais il ne leur répondra pas ; Il leur cachera sa face en ce temps-là, Parce qu'ils ont fait de mauvaises actions. »


S’agissant de mes fidèles qui, comme moi-même, ne respectent pas les mesures barrières de riposte contre le COVID-19, leur comportement est conséquent d’une part à la révélation de leur caractère maléfique, et d’autre part, par la révélation de l’inexistence même de ce prétendu virus au Cameroun ; chacun pouvant aisément en mesurer l’impact ou l’incidence et les ravages maléfiques potentielles dans sa foi chrétienne. Il est en conséquence davantage question de l’obéissance à la parole de Dieu et les révélations qui en résultent, plutôt qu’une interdiction du berger que je suis. Comme Daniel et ses trois amis Schadrac, Méschac et Abed-Nego, mes fidèles et moi choisissons d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes (Actes 4 : 19 ; 5 : 29). L’action du Tabernacle de la Liberté, ''Église de tous les Peuples'', ne s’inscrit donc pas dans une logique de rébellion ordinaire, comme pourraient le penser certains.
Comme je l’ai dit en introduction de mon propos, Dieu dans sa grâce m’a confié la mission de salut des âmes de toute la terre. C’est cette mission qui justifie mon existence terrestre, je ne saurais m’y soustraire. Je l’assumerai en conséquence inlassablement contre vents et marées jusqu’à la fin, même dans des conditions de précarité absolue comme le fit Jean-Baptiste dans le désert, pour annoncer l’évangile de la repentance.



Peuple du Cameroun, Peuple d’Afrique, Peuple du monde, je vous exhorte en conséquence à vous désolidariser de ce « complot de COVID-19 ». Les publications de nombreux chercheurs comme ceux de Standford University School confirment que COVID-19 ne désigne point un virus naturel. Il désigne plutôt un agent artificiel dont la codification renvoie à un programme de vaccination spécifique. COVID signifie ainsi : Certificate Of Vaccination Identification ; alors que le chiffre « 19 » qui en est associé représente l’expression « Artificial Intelligence » en langue anglaise, et « Intelligence Artificielle » en langue française. De façon plus explicite, les nombres 1 et 9 représentent respectivement la première lettre et la neuvième lettre de l’alphabet français c’est-à-dire « a » pour le nombre « 1 » renvoyant à « Artificial » et « i » pour le nombre « 9 » renvoyant à « Intelligence ». Bien d’organisations occidentales prétendument de promotion de la santé humaine en ont fait écho depuis une dizaine d’années au moins, à l’exemple de la Fondation ROCKEFELLER aux États-Unis d’Amérique.
Vous pouvez en juger de vous-mêmes. C’est pour faire de nous « des moutons du futur » !
Enfin, le samedi 25 juillet 2020, l’association espagnole « Medicos por la verdad » (médecins pour la vérité) regroupant cent quarante médecins a tenu une conférence à Madrid pour remettre en cause la version officielle du Coronavirus. Ce groupe d’experts dénonce à son tour « les mensonges gouvernementaux sur le C0VID-19 ». Décidément !


Je mène le combat de Jésus-Christ pour votre salut et votre liberté. Unissons-nous pour refuser la tyrannie d’une minorité qui utilise l’intelligence artificielle pour manipuler les masses, au gré de leurs intérêts égoïstes !
Dieu nous a promis la victoire en déclarant par le prophète Esaïe au chapitre 8, du verset 8 à 10 : « Il pénétrera dans Juda, il débordera et inondera, Il atteindra jusqu'au cou. Le déploiement de ses ailes Remplira l'étendue de ton pays, ô Emmanuel ! Poussez des cris de guerre, peuples ! Et vous serez brisés ; Prêtez l'oreille, vous tous qui habitez au loin ! Préparez-vous au combat, et vous serez brisés ; Préparez-vous au combat, et vous serez brisés. Formez des projets, et ils seront anéantis ; Donnez des ordres, et ils seront sans effet : Car Dieu est avec nous. »

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur