UN PEUPLE QUI SE LAISSE DISTRAIRE NE GAGNE PAS DE LUTTE

  • 17-07-2019

Le problème ce n’est pas le peuple BAMOUN mais le roi des BAMOUN qui est corrompu comme la plupart des autres rois Bamileke. C’est un syndicat de rois corrompus qu’on retrouve partout au Cameroun du Nord à l’Ouest de l’Est au Sud. Rien de nouveau sous le soleil.

Mbombo Njoya , roi des BAMOUN ne peut pas organiser un rassemblement à BAFOUSSAM sans l’aval des rois Bamileke et des autorités politiques comme Niat Njifendji, Luc Sindjoun ou encore Ketcha Courtez.

Les BAMOUN et les Bamileke sont des frères de sang. Ce n’est pas une question tribale mais d’hegemonie politique. Voyant la percée de la résistance le syndicat des bandits de l’Ouest Cameroun organise un meeting de solidarité à leur chef bandit : Paul Biya.

Ils ont accepté parce qu’ils savaient que vous n’auriez pas l’intelligence de comprendre que c’est une question de classe sociale plutôt que de tribu. Ohhh ce peuple. Ils veulent stigmatiser les Bamileke et vous tombez dans le piège comme des gamins. C’est un banal rassemblement comme ceux organisés partout à la gloire du dictateur Biya. Le dernier en date c’est son retour de Geneve.

Mon chef Biloa Effa est en prison et il n’est ni Bamileke ni Bamoun. Arrêtez de nous perdre le temps. Biya veut vous diviser au maximum. Il reste quoi à Biya pour être dégagé si ce n’est le tribalisme. Rien. Quel naïveté mon Dieu.

Je n’appelle à aucune manifestation à BAFOUSSAM car tout se joue à Yaoundé où Maurice KAMTO et Biloa Effa sont détenus. Maurice KAMTO n’a lancé aucun appel. Et moi j’obéis à Maurice KAMTO. Le reste c’est de la distraction.

BORIS BERTOLT