Agression : Sorti de l’hôpital, Elimbi Lobe rend publique la liste de toutes les personnalités qui l’ont assisté

C’est à travers un long texte publié sur internet que Abel Elimbi Lobe, a tenu à remercier toutes les personnalités qui l’ont assisté depuis son agression du dimanche 15 novembre 2020, à Bonapriso.

 

Lecture

Voici le numéro du débile qui se réclame de la communauté bamileke et donc les manipulateurs se saisissent : +61 431 256 092. Ce malade m’envoie ce faux WU et plus tard un voice où il se dit bamileke, se fâche que mon mari parle de Kamto matin midi et soir et qu’il va mourir et patati et patata. J’ai répondu au voice de ce débile fanatisé en lui disant que:

« Votre imbécillité vous amène à me faire un W.U que tout le monde voit qu’il n’en est pas un. Mais Mr Kamto m’a adressé une lettre de compassion et a même contribué à mes frais d’hôpital, allez-y comprendre votre bêtise». Pour mon époux, et en tant que contribuable Mr Kamto a contribué aux soins qu’il a reçu dans un hôpital public. Ce débile et les manipulateurs en tout genre doivent le savoir et voir le mal qu’ils font à la communauté Bamileke. 

Voici ce que j’ai vous dit:

Pour les ethnofascistes haineux et fanatisés du PARTI DES CASSEURS D’AMBASSADES, pour ces fous tribalistes qui tentent d’introduire le crime dans la politique camerounaise, convaincus qu’ils sont, que le cyber terrorisme et le terrorisme tout court, contraindront les camerounais à s’aligner derrière un mouvement tribaliste des dissidents  du régime dont le seul programme est« CHASSER LES BETI DU POUVOIR POUR METTRE LES BAMILEKE», pour ces illuminés de la 25ème heure qui abîment la lutte de l’opposition pour l’avènement d’une nouvelle ère politique, je voudrai faire savoir que:

Je remercie du fond de mon cœur les camerounais innombrables, qui choqués par ce crime crapuleux, sont venus à mon chevet pour refuser de toutes leurs forces que je parte.

 » Je remercie les membres du gouvernement, je remercie les institutionnels en tout genre, ceux de l’intérieur, ceux de la diaspora, les patrons des grandes entreprises, les hommes d’affaires de notre pays, les édiles de notre pays, les frères de l’UPC, Ceux du MANIDEM, les membres de la COMMUNAUTÉ DU GRAND-NORD, les CHEFS SUPÉRIEURS DE MA COMMUNAUTÉ qui ont été là à la première heure, les chefs des villages Sawa du Wouri, de nombreux patriarches , les amis politiques du RDPC, de nombreux amis politiques et d’innombrables personnes qui portent mon combat pour le triomphe de l’Etat unitaire sur le fantasme de retour au fédéralisme, merci à vous tous, merci à vous tous qui comme moi refusent l’anarchie dans la vie politique et reconnaissent dans l’opposition que c’est le président BIYA qui a gagné les élections et qu’il n’est pas question que l’opposition l’empêche de conduire sa politique.

Merci à tous ceux qui sont venus à mon chevet.

Merci à madame DZONGANG qui vient ce jour de me transmettre le cadeau d’un montant de 100.000 f, pour le compte de son époux ALBERT DZONGANG ce jour de mon 58 ème anniversaire au moment où je suis chez moi, sorti de l’hôpital depuis hier.

 Merci au président Maurice Kamto pour la lettre publique de compassion que aucun membre du MRC ne m’a apportée, de même que je n’ai vu aucun membre de ce parti à mon chevet à l’exception du coup de fil de mon ami politique ALBERT DZONGANG reçu ce jour vers 16h pour m’annoncer que AUCUN BAMILEKE n’a accepté de le protéger dans sa cabale, qui pour moi, n’en est pas une car le téléphone avec lequel il m’a joint n’est pas hors de portée de gens s’ils voulaient vraiment l’arrêter.

 De même que je regrette, mon cher MAURICE que vous n’ayez pas appelé le gouvernement à dialoguer avec les crapuleux qui m’ont agressé, de même je renouvelle à mon grand frère ALBERT DZONGANG ma profonde conviction que l’opposition à laquelle j’appartiens n’est pas le nid des dissidents du régime du président BIYA.

Merci à mon fils politique Biyoll Mathurin le seul militant du SDF que j’ai reçu à mon chevet.

Merci à LTM,

Merci à Info TV

MERCI à VISION 4 et au président du groupe L’ANEDOCTE

MERCI À MON AMI MICHAUT MOUSSALA

Merci à mon ami HERVÉ EMMANUEL NKOM

MERCI aux amis, anciens du conseil municipal de Douala 5

Merci à vous tous qui avez été à mon chevet.