Cameroun-curiosité : Sur un plateau Tv, Joseph Mboutou Zé du RDPC nie l’existence du conflit dans le NOSO

Le militant du parti au pouvoir soutient que les forces armées camerounaises mènent des opérations de “maintien de l’ordre renforcé” contre des malfaiteurs agissant comme dans une guérilla.

Cameroun-Info.

Le discours et les arguments peuvent surprendre mais ce sont bien les propos qu’a tenus Joseph Mboutou Zé le 30 Octobre 2020 sur Equinoxe Télévision. Le communicant du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) assure que le Cameroun n’est pas à proprement parler, engagé dans une guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.  Strictement rien à voir selon l’invité du programme Equinoxe Soir.  « Le Cameroun n’est pas en guerre.  Il y a des hordes de malfaiteurs qui sèment la terreur dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Parce que vous n’allez  pas me dire que lorsqu’on est allé tuer ces enfants à l’école, c’était une situation de guerre. Ce n’était pas une situation de guerre. C’est-à-dire que quelques malfaiteurs sont allés dans une école tuer les enfants », argumente Joseph Mboutou Zé.

Le chaud partisan du président Paul Biya justifie son avis par le non déploiement d’armes lourdes sur les différents  théâtres d’opérations.  Il explique que les forces armées n’en ont pas besoin vu qu’elles mènent des opérations de maintien de l’ordre.  « Si le Cameroun était en guerre - je ne sais pas contre qui le Cameroun est en guerre -  vous alliez donc voir le déploiement du matériel  de guerre que le Cameroun achète pour faire la guerre. Ce qui se passe au Sud-Ouest et au Nord-Ouest a commencé par ce qu’on appelle le maintien de l’ordre. Maintenant, lorsque l’Etat a vu que les gens d’en face qui créent du désordre utilisaient les armes de guerre l’armée est passée à ce qu’on appelle le maintien de  l’ordre renforcé », fait  valoir l’homme politique.

Pour Mboutou Ze, si le Cameroun entre en guerre dans les régions anglophones on le saura. Voici comment :   « le jour où le Cameroun rentre en guerre vous allez voir que le Cameroun a des hélicoptères pour bombarder, des chars qui peuvent partir de Yaoundé et aller au Sud-Ouest. Vous n’avez vu aucun de ces matériels au Sud-Ouest et au Nord-Ouest. Cessez de dire qu’il y a la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest ».  Il  estime que l’on peut à la limite parler d’ « insurgés », de « guérilla » à la limite. « Il y a du désordre au Sud-Ouest et au Nord-Ouest qui est causé par des malfaiteurs que nous devons combattre ensemble », martèle l’air convaincu Joseph Mboutou Ze.