Le puissant homme d’affaires Jean Pierre Amougou Belinga, patron du groupe de presse L’Anecdote, est au cœur de toutes les polémiques sur les réseaux sociaux, amplifiées par cet échange téléphonique houleux avec l’Ambassadeur du Cameroun en RCA.

Dans un ton de condescendance, Amougou Belinga, reproche à son interlocuteur d’avoir été absent lors de ses visites en Centrafrique. Dans une colère noire, l’homme d’affaires milliardaire évoque une transaction financière avec l’Ambassadeur, et avance avec facilité des fortes sommes d’argents (100 millions et 400 millions). Une situation qui pousse plus d’un à s’interroger sur l’origine même de la fortune de Jean Pierre Amougou Belinga.

 

237actu.com propose à ses lecteurs cette réflexion du lanceur d’alertes Boris Bertolt

Dans le jeu de massacre auquel se livre ces gens, je refuse de m’aligner dans un camp. Pourtant j’ai toutes les raisons. Moi qui ai été publiquement et personnellement canardé par Vision 4 au point d’en faire l’un des ennemis publics. Je me refuse de me laisser guider par les émotions mais on va aller méthodiquement. Car il faut toujours rester lucide pour ne pas se laisser distraire.

Il y a une question que nous devons clairement poser: d’où vient l’argent d’Amougou Belinga? Comment quelqu’un peut dépenser autant d’argent sans avoir des entreprises connues et reconnues? Il n’est pas issu d’une famille héritière donc il n’est pas né milliardaire. On suppose donc qu’il a construit sa fortune. Sur quoi? Telles sont les questions que nous devons également avoir sur la table.

La presse ne donne pas l’argent. Donc le groupe Anecdote ne pouvait pas faire de Amougou Belinga un multimilliardaire. Or pour qu’une société se construise dans la transparence et crée de véritables modèles, elle doit avoir une certaine traçabilité. Les jeunes doivent être capable d’identifier des success story pour se projeter dans l’avenir.

Tenez. Samuel ETO’O est milliardaire on sait d’où il a pris son argent. James ONOBIONO est reconnu comme homme d’affaires. Paul Fokam Kamogne est dans la finance et le bâtiment depuis des décennies. Danpulo C’est un homme d’affaires aguerri dont les entreprises sont connues depuis des lustres. Il y a des familles qui sont héritières.

Amougou Belinga parle du milliard comme de l’eau glacée. 500 millions fcfa pour la bibliothèque de Paul. 400 millions fcfa pour corrompre un conseiller du président centrafricain. 100 millions pour corrompre le ministres des télécommunications. Nous sommes ici seulement à 1 milliards fcfa. Sans compter le jet privé ou le rachat de 3atv qui n’est pas rentable. Je vous passe la deuxième tour et autre.

Si c’est un feyman qu’il soit étiqueté ainsi. S’il est hommes d’affaires nous devons pouvoir avoir de la traçabilité sur ses ressources. On ne peut pas être dans un pays aussi pauvre et on a un individu qui peut se permettre de manipuler des sommes aussi importantes sans que l’on ne sache l’origine de sa fortune.

Dans un pays normal Amougou Belinga aurait été au minimum déjà entendu par les agences d’investigation financières. Croyez moi mes amis et ceux qui travaillent sur la criminalité financière vous le diront aucun État sérieux ne peut laisser un tel individu se mouvoir comme ça si l’origine de ses fonds n’est pas traçable et identifiable. Car il devient une menace pour la sécurité.

Ceci dit : Mbarga Nguele nous avons le droit de savoir comment tu t’es retrouvé en affaire Avec Amougou à Belinga en Guinée Équatoriale. Il y a pour toi le patron de la police camerounaise un problème au minimum éthique.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur