Cabral Libii

Le PCRN de Cabral Libii devient selon tout vraisemblance la troisième force politique du Cameroun, derrière le parti au pouvoir le RDPC et l’UNDP de Maïgari Bello Bouba.

Sous réserve des résultats des élections des députés, qui seront officiellement proclamés par le Conseil Constitutionnel avant la fin de ce mois de février, le parti de Cabral Libii revendique déjà 5 postes d’élus à l’Assemblée Nationale.

Sur sa page Facebook le candidat classé 3e à l'issue de la présidentielle de 2018 a écrit « La Commission nationale des votes à l’instant: PCRN 5 sièges à l'Assemblée Nationale... Gloire à Dieu», ceci était au terme de la première journée de travail de la Commission nationale de recensement des votes. Elle est chargée de procéder au décompte des votes sur la base des procès-verbaux en provenance des différentes circonscriptions électorales. Dans un délai de 5 jours, la commission transmet des copies de son travail au Conseil Constitutionnel qui se chargera du contentieux post-électoral et de la publication des résultats.

Pour les municipales, rappelons que le parti de Cabral Libii a remporté plusieurs communes dans le Nyong-et-Kelle (Centre), notamment Eséka, Matomb, Makak, Messondo ou Ngog-Mapubi.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur