Beaucoup de camerounais se demandent toujours qui est Paul Biya, cet homme qui bat l’un des records de longévité aux affaires d’Etat.

Un homme presque invisible, taciturne qui s’est fait mystérieux par la force du temps. Mal lui en pris que les langues de ses anciens collaborateurs commencent à se délier.

 Le plateau de « Vérité en face » sur Equinoxe Tv,  était à ce titre un délice avec l’invité Marie François Evembé, lui qui a travaillé dans la haute sphère de notre pays.

Nous apprendrons de lui que Paul Biya n’a jamais   incarné le pouvoir qu’il a hérité. La preuve le livre « Pour le libéralisme communautaire » qui était supposé guider son action gouvernementale à savoir : la rigueur et la moralisation il s’en est approprié que par procuration.

 Le Biyaïsme viendra mettre à mal ce projet ô combien salvateur pour le Cameroun. Nous espérons que le professeur Charles Messanga Nyamding nous aidera à comprendre cette frasque.

 Le peuple a tendance à croire qu’il délègue les pouvoirs à cause de son âge avancé. Mais non! En tout temps il a toujours fonctionné de la sorte. Malheureusement ceux à qui ce pouvoir est délégué ne peuvent se permettre des initiatives sans attendre les hautes instructions du président de la République. L’homme lion aime le pouvoir et compte absolument pas renoncer.

D’ailleurs il le dit lui-même : « ne dure pas au pouvoir qui veut mais qui peut ». Son obstination à s’y éterniser ne serait que l’implémentation de cette pensée pendant que le peuple attend l’implémentation de la rigueur et de la moralisation qui contribuera à notre meilleur être.

Hélas même les plus optimistes sont passés de l’espérance à la désillusion. Nous comprenons aisément qu’autant de fois qu’on organisera les élections nous accepterons toujours avec déception les résultats tant que le système.

 

Fils du Paysan 

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur