Plus le temps passe, plus on comprend le combat des anglophones !!!

  • 06-06-2019

Une jeune femme d'origine Bamileké, molestée, torturée, électrocutée au Secrétariat d'Etat à la Défense (SED) pour avoir pris part à marche du 1er Juin 2019 au Cameroun.

Ce qui est écœurant, c'est que les ressortissants d'une certaine tribu acclament, exaltent, jubilent, parce que d'après eux le pouvoir est leur propriété privée.

Un jour, vous viendrez demander de pardonner et d'oublier, mais comment est ce que cela sera possible ?

Le NOSO ne vous sert suffisamment pas de leçons, continuez à radicaliser plus de Camerounais, si ça vous permet de vous sentir puissants, allez y !!!