Cameroun : Voici comment s’est faite la rencontre entre Maurice Kamto et son porte-parole Bibou Nissack

Cameroun : Voici comment s’est faite la rencontre entre Maurice Kamto et son porte-parole Bibou Nissack

Invité hier dans l’émission « Dimanche avec vous » sur Equinoxe Tv, Olivier Bibou Nissack, a expliqué comment s’est passée sa rencontre avec le leader du MRC, le Pr Maurice Kamto dont il est aujourd’hui le porte-parole.

Selon Bibou Nissack, le Pr Maurice Kamto à l’époque était passé par un tiers pour s’attacher de ses services « cette personne est entrée en contact avec moi au nom du Pr Maurice Kamto, et m’a clairement dit : voilà, le président national du MRC souhaiterait avoir une discussion avec toi, parce que tu es suivi et tu es écouté», relate-il.

L’ancien chroniqueur au quotidien Mutation poursuit et déclare avoir pris un temps de réflexion (48 heures) avant finalement d’accepter discuter avec l’opposant à Paul Biya. «Je suis allé à une date que le président Kamto avait fixé, je suis allé à son domicile et nous avons eu une conversation passionnante », se rappelle-t-il.

A la question d’Esther Maël de savoir s’il avait été convaincu avec de l’argent par le Pr Kamto, à Olivier Bibou Nissack de trancher « Je me sentirais insulter si jamais je faisais ces choses pour de l’argent. C’est clair, il m’avait convaincu avec tout sauf de l’argent. Un autre marqueur sur le président élu Maurice Kamto, il est un brasseur d’idées », soulignant que les discussions se sont faites sur la base des convictions et des engagements.

Bibou Nissack se souvient encore des questions qui avaient meublé les échanges au cours de cette rencontre avec le Pr Maurice Kamto : «Nous avons parlé de politique, économie, actualité, j’ai débattu avec lui et on a vraiment fait le tour des questions, et j’ai vu que le Pr Maurice Kamto fait des choses par conviction, je dirais même pas conviction passionnée. Et ça, c’était l’élément déclencheur ».

Pour mémoire, Olivier Bibou Nissack, avait été nommé porte-parole du Pr Maurice Kamto en août 2018, soit deux mois seulement avant l’élection présidentielle. Selon certaines indiscrétions, cette nomination était stratégique, dans la mesure où le candidat classé officiellement deuxième à l’issue du scrutin misait sur ce jeune qui pouvait accroître son capital sympathie auprès des autres jeunes camerounais.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu