Après avoir été suspendu du MRC, l’honorable Serge Siméon Noumba est de retour, 6 ans plus tard

Après avoir été suspendu du MRC, l’honorable Serge Siméon Noumba est de retour, 6 ans plus tard

6 ans après avoir été suspendu du MRC, l’honorable Serge Siméon Noumba est de retour dans le parti, l’information est du quotidien Mutations.

L’ancien député transfuge du SDF qui avait été suspendu du MRC en 2013 vient d’être réhabiliter. L’élu dans la circonscription électorale de la Mifi (Ouest), avait été suspendu par le directoire national pour « attitudes équivoques et irrévérencieuses envers le président national », Maurice Kamto, rappelle Mutations dans sa parution de mardi 4 juin

Il était reproché selon le tabloïd, à l’honorable Serge Siméon Noumba, de s’être autoproclamé porte-parole du MRC dans la région de l’Ouest et d’avoir violé les dispositions du parti en matière d’investiture des candidats lors des élections législatives et municipales de 2013.

Le journal explique également que la hiérarchie du parti de Maurice Kamto l’accusait de créer « un tremplin d’anarchie et d’irresponsabilité » susceptible de jeter « un grave discrédit populaire sur la réputation et l’honneur du MRC ».

Suite à un recours qu’il a introduit en début d’année, apprend-on toujours du journal, sa suspension a donc été levée il y a quelques semaines.

L’honorable Serge Siméon Noumba réintègre le parti au moment il est engagé dans un vaste programme de résistance nationale. Lequel programme a déjà fait embastiller les cadres de la formation politique ainsi que ses alliés, à l’instar de Maurice Kamto, Mamadou Mota, Alain Fogue , Christian Penda Ekoka, Albert Dzongang, Célestin Djamen, ou encore l’artiste Valsero.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu