Cameroun : « Seul un soulèvement populaire peut venir à bout du régime de Paul Biya », Maximilienne Ngo Mbe

Cameroun : « Seul un soulèvement populaire peut venir à bout du régime de Paul Biya », Maximilienne Ngo Mbe

La directrice exécutive du Réseau de Défenseurs des Droits Humains de l'Afrique Centrale (REDHAC), Maximilienne Ngo Mbe, soutient que seul un soulèvement populaire pourra faire tomber le régime en place.

Réunis pour une conférence de presse, les acteurs de la société civil et certains membres des ONG telles que Un Monde Avenir, Dynamique citoyenne, et le REDHAC, ont clairement manifesté leur désir de voir le peuple se soulever pour faire chuter le régime bientôt quarantenaire du président Paul Biya.

Une position qui rejoint celle de certains leaders de partis politiques comme Kah Walla du CPP. L’activiste politique, très hostile au régime de Paul Biya, et bien connue pour son franc-parler et son intransigeance n’a pas tourné en rond pour faire savoir que le retour à la stabilité au Cameroun passe désormais par le départ au pouvoir de Paul Biya, 86 ans dont 37 à la tête du pays.

Dans un argumentaire sur ABK radio, l’initiatrice du « vendredi en noir » a expliqué que le régime Biya doit être balayé par une révolution « non violente » à l’image du Soudan ou encore de l’Algérie.

Une fois le régime tombé, a poursuivi Edith Kah Walla, l’on devra mettre en place un gouvernement de transition qui devra faire deux ans et conduire le dialogue national. « Les Camerounais doivent s’asseoir autour d’une même table pour reconstruire l’Etat post colonial », a-t-elle déclaré. « Le régime actuel a perdu toute crédibilité », a-t-elle ajouté.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu