changement climatique

En effet, « Adapt’Action » est un outil français d’accompagnement dans l’adaptation au changement climatique.

Lancé par la France à l’issue de la Cop 21 à Paris en décembre 2015, cet outil arrive au Cameroun pour lutter contre le même phénomène qui crée des dégâts sur l’environnement. Aussi, un protocole d’accord cordial a été signé par le ministre camerounais en charge de l’Environnement, Pierre Hele, l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault et le directeur de l’Agence française de développement au Cameroun, Benoît Lebeurre, le 10 juin à Yaoundé pour la mise en œuvre de « Adapt’Action ».

Selon Benoît Lebeurre, cet outil a été développé par l’AFD pour accompagner précisément les pays les plus vulnérables dans la mise en œuvre des engagements baptisés « Contributions déterminées au niveau national » (CDN). Avec un budget de près de 20 milliards de FCFA, « Adapt’Action » propose une assistance technique et du renforcement de capacités pendant quatre ans, en partenariat avec Expertise France, l’agence française dédiée.

En cette année 2019, le Cameroun va bénéficier des CDN au même titre que la Côte d’Ivoire et le Ghana. Et pour cause, les sécheresses, les inondations, la modification du régime des pluies ou l’élévation du niveau des mers sont autant d’aléas climatiques qui impactent déjà l’ensemble des secteurs économiques, les écosystèmes et les populations de ces pays.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur