Le Cameroun observe aujourd'hui un jour de deuil national en exécution des très hautes instructions du commandant en chef des forces armées le chef de l'État, rendant ainsi hommage aux 17 soldats tués lors d'une mission de commandement à Darak, dans l'extrême nord du Cameroun.

Les drapeaux du Cameroun ont volé en demi-masse à travers le pays et ses services diplomatiques, et des cérémonies spéciales d'hommage ont été organisées dans les 10 quartiers généraux régionaux à la mémoire des 17 soldats qui se sont rendus à Darak le 10 juin.

À Yaoundé, la brigade du siège a accueilli des cérémonies d’hommage présidées par le ministre délégué à la présidence en charge de la défense, Joseph Beti Assomo.

Les gouverneurs des régions de l'Adamaoua, du Centre, de l'Est, de l'Extrême-Nord-Littoral, du Nord-Ouest, de l'Ouest et du Sud-Ouest ont organisé des cérémonies d'hommage avec des décorations post humus aux soldats tombés au combat.

Les condoléances officielles du commandant en chef des forces armées été convoqués par les autorités présidant les cérémonies aux familles des militaires décédés.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur