Court séjour privé en Europe: Paul Biya veut défier la brigade Anti-Sardinards

Court séjour privé en Europe: Paul Biya veut défier la brigade Anti-Sardinards

Paul Biya pourrait (enfin) fouler le sol Européen, après près de 300 jours passés au bercail.

Critiqué pour sa supposée gestion à distance du Cameroun, Paul Biya, au pouvoir depuis 37 ans n’avait plus mis les pieds à l’extérieur du pays depuis septembre 2018, soit près 300 jours.

Selon certaines indiscrétions, Paul Biya et son épouse devraient quitte le Cameroun ce jour (dimanche 23 juin 2019) pour un « court séjour » privé en Europe. « Sauf changement de dernière minute… Paul Biya s’apprête à quitter le Cameroun ce dimanche pour l’Europe. Vraisemblablement pour des raisons de santé ainsi que son épouse », a écrit sur les réseaux sociaux le lanceur d’alertes et activiste Boris Bertolt.

Un document partagé de façon virale sur les réseaux sociaux, avait déjà annoncé le président Paul Biya en voyage 24 février 2019, direction Lyon en France, avec une escale à Genève en Suisse. Finalement, le locataire du palais d’Etoudi n’avait plus fait de déplacement pour des raisons non élucidées.

Avait-il cédé à la pression de la Brigade Anti-Sardinards ?

Impossible pour 237actu.com de répondre à cette question, une chose est néanmoins sûre, le président qui a prêté serment après sa victoire écrasante au scrutin du 07 octobre 2018 ne fait pas l’unanimité au sein de la diaspora camerounaise.

En effet, Paul Biya dont le pays est aujourd’hui marqué par une guerre fratricide, la corruption endémique, le recul démocratique, est actuellement l’un des présidents les plus contestés par sa diaspora. En cas d’un déplacement, il pourrait vraisemblablement se heurter aux graves menaces des activistes politiques camerounais de l’Europe.

«Paul Biya, nous savons que tu arrives à Genève, puis tu vas à Lyon, tu vois bien que tu ne peux pas nous échapper. Nous serons la pour t'accueillir. Tu auras l'humiliation de toute ta carrière d'usurpateur », avertissait déjà le radical activiste Brice Nitcheu, installé à Londres, après la fuite de ce document confidentiel annonçant Paul Biya en voyage.

En outre, des milliers de camerounais ont manifesté hier (22 juin 2019) à Washington, pour exiger la libération de Maurice Kamto et tous les autres prisonniers politiques, mais surtout pour réclamer le départ du pouvoir de l’un des présidents les plus vieux de la planète.

Notons donc que Paul Biya depuis sa prestation de serment le 06 novembre 2018, n’a fait aucun déplacement à l’extérieur du pays. Il avait finalement décliné l’invitation du président français, Emmanuel Macron, pour le sommet de la paix à Paris du 11 au 13 novembre 2018. Les activistes de la diaspora, s’étaient systématiquement opposés à sa venue dans l’hexagone.

Est-il prêt (finalement) à défier la virulente Brigade-Anti-Sardinards ? just wait and see…

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu