Ni John Fru Ndi

L’opposant historique a été enlevé par des hommes armés et inconnus le vendredi 28 juin 2019 vers 15h30, il sera ensuite conduit vers une destination inconnue.

Il a recouvré la liberté hier samedi 29 juin, approximativement vers 21h30, soit environ 18heures après son enlèvement. L’information a été confirmée par son parti le Social democratic Front (SDF) « Le président national du SDF a été libéré. Il a été libéré il y a 30 minutes et se trouve maintenant chez lui à Ntarinkon Bamenda », a écrit sur les réseaux sociaux Jean Robert Wafo, ministre du Shadow cabinet du SDF, indiquant que le Chairman s’expliquera plus tard les circonstances de sa libération.

Le moins que l’on puisse dire est que Fru Ndi a été enlevé à son domicile de Ntarinkon à Bamenda, il venait juste de rentrer de l'hôpital et prenait son déjeuner. L’un de ses gardes du corps prendra une balle à la cuisse et transporté d’urgence à l’hôpital.

L’homme politique avait déjà été enlevé fin avril à Kumbo, dans le département du Bui, région du Nord-Ouest, il était à la tête d’un cortège qui accompagnait la dépouille d’un député de son parti. Après plus de six heures aux mains de ses ravisseurs, il sera finalement libéré

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur