Anglebert Lebon Datchoua dit ne pas comprendre comment on peut accuser le MRC d’être lié à la fameuse brigade Anti-Sardinards (BAS).

Présent ce dimanche 30 juin sur le plateau de Droit de Réponse, sur Equinoxe Tv, Anglebert Lebon Datchoua, a été invité à se prononcer sur les événements de Genève, notamment la perturbation du séjour du couple présidentiel à l’hôtel Intercontinental par la BAS, dont on accuse d’être une ramification du MRC.

Pour Anglebert Lebon Datchoua, la BAS est un mouvement anti-Biya de l’étranger qui exprime ses frustrations sur la mauvaise gestion des affaires de la république, revendique et assume tous ses actes sans citer le MRC. A la question de comprendre comment certains d’entre eux se réclament du MRC, Lebon Datchoua s’offusque :«On va finir par faire un rapprochement entre Boko Haram et le MRC. Il ne manque plus que cela. On a déjà fait un rapprochement entre les Amazoniens et le MRC ».

Il faut noter que le flou persiste sur l’appartenance de la BAS au parti de Maurice Kamto, écroué à la prison principale de Yaoundé depuis janvier 2019.

Le trésorier national du MRC, le professeur Alain Fogue, lui aussi embastillé, avait clairement indiqué au cours d’un entretien téléphonique accordé à une radio de la capitale économique que: « Le MRC n’a jamais été ni loin, ni de prêt lié à cette affaire (Brigade Anti sardine Ndlr) », ajoutant qu’il était inadmissible de rendre Maurice Kamto comptable des initiatives qui ont été prises sans son consentement. Bien entendu la mise à sac de certaines représentations diplomatiques du Cameroun à l’étranger.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur