L'Assemblée nationale a adopté les projets de loi sur la sûreté radiologique et nucléaire et ceux sur les oiseaux migrateurs, défendus respectivement par le ministre de la Recherche scientifique et de l'Innovation et le secrétaire d'État au ministère des Forêts et de la Faune.

Les deux projets de loi ont été adoptés vendredi dernier, le 28 juin 2019, lors d'une séance plénière présidée par le président de la Chambre, l'hon. Cavaye Yeguie Djibril.

Selon Madeleine Tchuente, responsable de la recherche scientifique et de l'innovation, «le projet de loi sur la sûreté radiologique et nucléaire clarifie le rôle de l'autorité de régulation et de contrôle dont les instruments de politique pertinents ont été renforcés».

En ce qui concerne le projet de loi sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs africains-eurasiatiques défendu par Koulsoumi Alhadji, il permettra au Cameroun de sauvegarder une partie importante de son riche patrimoine animalier grâce aux retombées de la recherche et à la surveillance continue des projets.

Koulsoumi était assisté par le ministre délégué au ministère des Relations extérieures chargé des relations avec la richesse commune, Felix Mbayu, dans la défense de ce second projet de loi.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur