Une manifestation menée par des détenus de la prison centrale de Kondengui a dégénéré  lundi passé.

Cette grogne généralisée avait été initiée, selon les sources, par quelques centaines de détenus, identifiés comme ayant été emprisonnés dans le cadre de la crise anglophone.

Ils réclamaient leur libération et la cessation de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest. Ils ont été rejoints par d’autres détenus qui dénonçaient les conditions de détention désastreuses, notamment la non nutrition régulière ,les mauvais soins de santé pour les prisonniers ; une surpopulation carcérale, ou encore la lenteur dans les procédures judicaires.

Au journal de 13 heures du mardi 23 juillet, le media d’Etat CRTV, poste national a été pris en flagrant délit de mensonge, indiquant par exemple « qu'en matière de prise en charge médicale, les détenus de la Prison centrale de Kondengui sont parfois mieux lotis que des citoyens en liberté...»

237 actu vous invite à écouter ce journal via le lien http://www.crtv.cm/2019/07/le-jp-du-13h00-23-juillet-2019/

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur