Zone de crise : les sécessionnistes exigent 10 millions pour libérer un soldat

Zone de crise : les sécessionnistes exigent 10 millions pour libérer un soldat

Des ravisseurs non identifiés ont demandé une rançon de 10 millions de FCFA pour la libération de l'adjudant-chef Christopher Gwain Amangeh, enlevé le 19 juillet dernier dans la région du Nord-Ouest du Cameroun.

Selon certaines sources, ces ravisseurs, auraient refusé la somme de plus de 500 000 francs réunis par les proches du soldat, insistant sur 10 millions de FCFA, faute de quoi ils le tueront.

Gwain Amangeh n’est pas en bonne santé et son état pourrait s’aggraver s’il ne prend pas de soins urgents.
Il a été enlevé par des hommes armés non identifiés à Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, il y a environ deux semaines.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu