Les dix dirigeants de l’Etat virtuel « d’Ambazonie », ont déclaré que leurs avocats sont constamment menacés par les forces de sécurité.

Ils ont entamé une grève de la faim mercredi pour demander au gouvernement de révéler le lieu où se trouvent des détenus anglophones extraits de la prison de Kondengui il y a plus d'une semaine.

Dans une lettre adressée au ministre de la Justice, ils expliquent que leurs avocats sont constamment victimes d'actes d'intimidation de la part des forces de sécurité lorsqu'ils leurs rendent en visite.

Ils ont également déploré que l'un de leurs avocats, l'avocat Amungwa, se trouve à l'hôpital après avoir été brutalisé par les forces de sécurité à Yaoundé.

Sisiku Ayuk Tabe et ses codétenus ont ainsi demandé au ministre de la Justice de veiller à ce que leurs avocats soient respectés.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur