Cameroun : toute une polémique autour des propos de l’avocat et membre du MRC, Roland Dieuwou, s’est-il réellement attaqué à l’Islam ?

https://cdn.237actu.com/Cameroun : toute une polémique autour des propos de l’avocat et membre du MRC, Roland Dieuwou, s’est-il réellement attaqué à l’Islam ?
Actualités

Cameroun : toute une polémique autour des propos de l’avocat et membre du MRC, Roland Dieuwou, s’est-il réellement attaqué à l’Islam ?

Depuis dimanche dernier, la polémique ne cesse de jaillir autour des propos de Me Roland Dieuwou avocat et membre du mouvement pour la renaissance du Cameroun.

En effet, plusieurs internautes en majorité de confession religieuse islamique ont exprimé leur indignation vis-à-vis de la déclaration faite par cet avocat au barreau du Cameroun, sur le don de 1 milliard de franc aux camerounais musulmans, à l’occasion du Hadj 2019 par le président de la république, Paul Biya. Ils estiment d’ailleurs que ces propos relèvent de son dénigrement de l’islam ; d’où une attaque à ladite religion.

Face à cela, plusieurs activistes et avocats ont soutenu les propos de Me Dieuwou en défendant qu’il ne s’agit pas d’une attaque à l’islam, mais d’une précision sur la gestion des ressources du Cameroun. Plusieurs pensent que ce don, fait par le président ne serait pas de la volonté des pèlerins, mais une sorte d’achat politique.

En rappel, Me Roland Dieuwou a été l’un des invitées de l’émission Droit de Réponse ce dimanche sur le plateau de la chaine de télévision, Equinoxe. Questionné sur le problème de surpopulation carcérale, il a déclaré que les fonds publics pourraient être pris pour ressourdre ledit problème au lieu de financer d’autres programmes comme le Hadj (pèlerinage sacré en Islam). « Comment se fait-il qu’il (Paul Biya) puisse faire un don avec notre argent pour le Hadj, alors que les prisons manquent de nourriture ? c’est pire. », s’est-il interrogé.

Précisons que cette réaction parmi tant d’autres, survient après les mouvements d’humeur, vécus dans les prisons de Kondengui et Buea, les 23 et 24 juillets dernier. Ces manifestations lors desquelles, l’on a enregistré de nombreux dégâts matériels.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu