dangote cement

Et pour cause, du fait de la crise qui frappe les régions anglophones notamment le nord-ouest et le sud-ouest, la société du milliardaire nigérian Aliko Dangoté voit ces ventes baissées de près de 7,1 % au 1er semestre 2019.

Selon les hautes instances du directoire de l’entreprise « l’installation de broyage de clinker de 1,5 million de tonnes à Douala a vendu environ 0,6 million de tonnes de ciment au premier semestre 2019, soit une baisse de 7,1 % par rapport à 0,64 million de tonnes vendues au premier semestre 2018. Nous estimons que notre part de marché a été de 40 % au cours de la période ».

« La diminution de nos ventes peut être attribuée aux problèmes de sécurité persistants dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui ont entraîné une réduction de l’activité, ainsi qu’une capacité de 1,6 million de nouveaux concurrents », explique l’industriel nigérian. Dangote estime que le marché total du ciment au Cameroun a été d’environ 1,5 million de tonnes au cours du premier semestre de 2019. Ce marché repose principalement sur des projets de construction individuels et des projets de logements du gouvernement.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur