Sérail : Les DG et PCA en violation de la loi obtiennent le soutien de la présidence de la république

Ferdinand Ngog Ngoh, ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République

Parlant de la durée du mandat des directeurs généraux, directeurs généraux adjoints, présidents du conseil d’administration des entreprises publiques et assimilées, Ferdinand Ngoh Ngoh, explique dans une note transmise au secrétaire général des services du premier ministre le 13 août 2019 que:« le pouvoir de nomination des organes sociaux desdites structures relève de la compétence exclusive du président de la République ».

Voila que la messe est dite, les dirigeants de ces structures étatiques qui annonçaient leur départ du fait de l’expiration de leurs mandats, devront encore rester en poste, c’est la substance de cette note de Ferdinand Ngog Ngoh, ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République adressée au secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda

« j’ai l’honneur de vous faire connaître que le chef de l’Etat demande au premier ministre, chef du gouvernement, de bien vouloir rappeler aux chefs des départements ministériels assurant la tutelle technique des entreprises et établissements publics, que le pouvoir de nomination des organes sociaux desdites structures relève de la compétence exclusive du président de la République. A cet égard il voudra bien leur faire savoir qu’en attendant ces très hautes décisions du chef de l’Etat les responsables en poste devront continuer à exercer normalement leurs fonctions », peut-on lire dans cette du ministre d’Etat intitulée « mise en conformité des entreprises et établissements publics avec les lois numéro 2017/010 et 2017/011 du 12 juillet 2017 ».

Bien plus, le ministre d’Etat, Ferdinad Ngoh Ngoh, dans une autre correspondance demande à la ministre déléguée à la présidence de la République chargée des services de contrôle supérieur de l’Etat « de bien vouloir veiller à ce que les missions spéciales de contrôle et de vérification dépêchées par vos soins auprès des entreprises et établissements publics s’en tiennent aux actes liés à la gestion des responsables en poste. La question concernant la nomination et la validité des mandats desdits responsables sont, quant à elles, de la compétence exclusive du Président de la République »

Rappelons que la loi sur les entreprises publiques stipule que la durée du mandat ne doit pas excéder 9 ans, (3 ans renouvelable 3 fois).Mais curieusement, certains directeurs généraux, directeurs généraux adjoints, présidents du conseil d’administration des entreprises publiques et assimilées ont à leurs actifs plusieurs décennies de fonctions, à l’instar de Ernest Roland Ela Evina, directeur du CENEEMA, (Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole) en poste depuis plus de 40 ans.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur