Fatigué de réclamer son passeport, Longue Longue se lâche « Si vous voulez, tuez-moi, finissez avec moi… »

Dans une vidéo devenue virale, l’artiste Djene Djento présentait Longue Longue comme son frère du NKAM et demandait pardon aux Chef de l’État, à son épouse et au peuple camerounais pour la grosse gueule de Longue Longue.

Il exhortait dans la foulé ceux qui ont confisqué le passeport du « libérateur » de le lui remettre, afin qu’il aille se produire en Europe et en Amérique.

Sauf que 5 mois plus tard, le précieux sésame n’est toujours pas restitué à l’auteur du titre à succès « Ayo Africa ». Raison pour laquelle dans une autre sortie sur les réseaux sociaux, il se lâche

Extrait

Je me suis prosterné devant vous, vous ne voulez pas me donner mon passeport. Vous voulez que je fasse comment que je vienne laver les assiettes chez vous ? N’exagérez pas quand même ! Donnez-moi mon passeport quand même, je m’en vais me débrouiller, je m’en vais travailler. Je vous dis ça hoha ! Donnez-moi mon passeport ! Je ne vous ai rien fait. Quand c’est trop c’est laid.

Après vous allez dire qu’il y a la démocratie ? J’ai déjà tout dit, j’ai déjà tout fait, ça fait 5 mois que je ne parle plus. J’en ai marre ! Je n’ai même plus de quoi manger ! Je vivote, je vais chanter de cabaret en cabaret pour manger. Je mendie alors que j’ai un métier.

Remettez-moi mon passeport Ce n’est pas Yaoundé qui a commandité ça. Cela a été organisé ici. Le président de la République n’a jamais dit, allez prendre Longue Longue. Les gens ont organisé le truc ici à Bonanjo. Quand on leur demande les raisons pour lesquelles ils m’ont interpellé, ils répondent qu’ils ont eu des informations selon lesquelles, il est allé prendre de l’argent au Canada pour venir financer les ambazoniens.

Si vous voulez, tuez-moi, finissez avec moi, et ne restez pas mourir. Je sais que vous êtes des criminels, des criminels à col blanc ! Remettez-moi mon passeport ! Je ne prends pas mon passeport pour aller vous insulter ! Je ne suis plus dans ces choses-là

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur