Cameroun : pas de rentrée scolaire possible avec les coups de feu, selon cardinal Tumi

Cardinal Christian Tumi

Cardinal Christian Tumi a fermement affirmé que la rentrée scolaire ne pourra pas être une réalité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest au milieu des coups de feu.

Il s'exprimait hier à Douala lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Jean Jacques Ekindi, coordinateur national du du mouvement progressiste.

Pour que l'école puisse reprendre efficacement dans les deux régions anglophones du Cameroun, le cardinal Christian Tumi a appelé les forces de défense à cesser de tirer. Ila également invité les séparatistes à déposer les armes.

Selon le cardinal Tumi, l'absence de coups de feu dans les deux régions agitées pourrait créer un climat plus propice pour que les enfants puissent retourner à l'école le 2 septembre.

« La paix est capitale pour retourner à l'école. C’est une conviction que je tiens très fermement… », a-t-il déclaré.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur