Le comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a décidé, par voie de communiqué publié à l’issue de sa réunion tenue jeudi à Yaoundé, «de la suspension avec effet immédiat» de la Ligue de football professionnel du pays (LFPC)

Dans ses motifs, l’instance  invoque une «violation grave et réitérée» des obligations de son démembrement, en charge de la gestion des championnats nationaux de la discipline.

La crise entre les deux entités remonte à juillet dernier lorsque le président de la LFPC, le général d’armée à la retraite Pierre Semengue, a décidé de constituer un collège d’avocats en vue contester les résolutions de l’assemblée générale de la Fecafoot du 26 du même mois, modifiant les statuts de son organe.

Cette fois, c’est par communiqué que le général Semengue répond à la fédération camerounaise de football (Fécafoot), menaçant de « contester devant les organes, les juridictions et les instances sportives tant au niveau national qu’international aux fins d’obtenir l’annulation de ces textes illégaux ».

Lire son communiqué

ECr1Zd3XsAIQlmd.jpg

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur