Yves Michel Fotso

Écroué depuis neuf ans pour détournement de deniers publics dans le cadre de « l’Opération épervier », l’homme d’affaires camerounais, âgé de 59 ans, a été évacué au Maroc dans la nuit du 18 au 19 août 2019.

Selon l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, les forts liens d’amitié entre le chef de l’Etat, Paul Biya et le milliardaire Fotso Victor ont largement contribué à l’évacuation sanitaire de  l’ancien DG de la Camair.

Si le journal du Franco-Tunisien Bechir Ben Yamed soutient que Paul Biya a donc donné son aval à cette évacuation sanitaire à la demande de Victor Fotso, L’œil du Sahel pour sa part rapporte que le président Biya n’a débloqué aucun radis.

A en croire ce journal dans sa livraison du 23 août 2019, « cette évacuation a été financée principalement par le produit de la pression qu’a exercé le pouvoir public en particulier sur deux débiteurs de Yves Michel Fotso ».

« Le premier est un parlementaire qui lui a versé une avance d’environ un demi milliard de FCfa. Le second est une institution publique qui s’est acquittée de sa dette à hauteur de plusieurs millions de FCfa » explique le trihebdomaire.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur