Cameroun : la population de Kumba coincée entre les autorités et les sécessionnistes

Les habitants de la ville Kumba, département de la Mémé dans la région du Sud-Ouest, ont été pris au piège par une toile de villes mortes des séparatistes et du gouvernement.

Avec le mot d’ordre de ville morte imposé par les combattants séparatistes « d'Ambazonie » dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis le début de la semaine, les activités ont été lentes.

La plupart des entreprises sont restées fermées dans la ville par peur des repressions et de nombreux résidents ont préféré rester coffrés dans leurs maisons toute la semaine.

Ce weekend, en plus du mot d’ordre de ville morte décrété par les sécessionnistes, le préfet du département de la Mémé a signé un communiqué déclarant les journées de samedi et dimanche, non ouvrables dans sa circonscription administrative.

Cet acte a été perçu comme une punition supplémentaire par les habitants qui ont passé toute la semaine à l'intérieur de leurs maisons.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur