Grand dialogue national : le ministre Grégoire Owona exulte « Le président Biya est un vrai don de Dieu… »

Grégoire Owona

Paul Biya, a convoqué « un grand dialogue national » dès cette fin de ce mois. Cette consultation a pour but de répondre aux aspirations profondes des différentes composantes de la nation camerounaise notamment de la communauté anglophone du pays.

Le Secrétaire général adjoint du comité central du parti au pouvoir, le RDPC, ministre du travail et de la sécurité sociale, Grégoire Owona, a salué cette opportunité qui vise à préserver la paix, la sécurité, la cohésion sociale. A cet effet, il n'a pas manqué de  célébrer son champion « Heureux d'avoir un chef d’Etat à l'écoute ! Quel don de Dieu pour le Cameroun », a-t-il exulté. Avant d’ajouter « La porte du pardon reste grande ouverte ! Le dialogue est là. A nos marques, prêts, partons... avec toutes les propositions constructives ».

Le président Biya a fait savoir que ce dialogue sera présidé par le Premier ministre Joseph Dion Nguté, et rassemblera les différentes composantes sociales, y compris des représentants des forces de défense et de sécurité, ainsi que ceux des groupes armés.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a, « encouragé le gouvernement camerounais à veiller à ce que le processus soit inclusif et réponde aux défis auxquels le pays est confronté ».

Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a « félicité l’engagement du Président de la République du Cameroun, S.E Paul Biya, d’organiser un dialogue national pour une sortie de crise dans les deux régions anglophones du pays ».

La France a pour sa part souhaité que ce dialogue national soit une «large concertation», respectant les «différentes sensibilités politiques et ouvre la voie à une résolution politique de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest »

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur