Mgr Samuel Kleda

Mgr Kleda pense que le premier ministre Joseph Dion Ngute n’est pas une personnalité neutre pour conduire le grand dialogue national.

Le Premier ministre a lancé depuis plus d’une semaine les consultations en vue du « Grand dialogue national » convoqué par le chef de l’État . Cette consultation populaire vise principalement à trouver une solution à la grave crise qui secoue depuis 3 ans les régions du Nord-Ouest et Sud-ouest. Sauf que  Joseph Dion Ngute ne fait pas l’unanimité au sein de l’opinion. Mgr Samuel Kleda soutient par exemple que le chef du gouvernement  n’est pas une personnalité neutre pour conduire le grand dialogue national

Extrait de ses propos (Equinoxe Tv)

Je regrette que ce dialogue soit venu un peu tard, presque trois ans après le début de la crise. C’est beaucoup! Mais nous espérons que nous aurons la solution aux problèmes camerounais

Je suis particulièrement d’accord avec ceux qui élèvent leurs voix contre le fait que c’est le Premier ministre qui est désigné pour diriger ce dialogue. Déjà la Conférence tripartite (1991), c’était déjà le Premier ministre qui avait dirigé ces travaux. On doit faire très attention!

Pour ma part, le gouvernement doit observer une grande neutralité. Ce n’est pas le gouvernement qui doit présider le dialogue national. L’Etat devrait choisir une personnalité neutre

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur