S;E Paul Biya

La mort de l’ancien président de la République française Jacques Chirac a provoqué une vague de réactions chez les dirigeants africains.

Paul Biya salue la mémoire de son « un ami qui avait un profond attachement à l'Afrique » « Le Président Jacques Chirac que j'ai bien connu, était un ami et avait un profond attachement à l'Afrique. Avec sa disparition, l'Europe perd l'une de ses plus éminentes personnalités de ces dernières décennies, et le monde un fervent artisan de la paix », a-t-il écrit sur sa page facebook.

Meme son de cloche pour le roi du Maroc Mohammed VI qui salue « un grand homme », « un grand ami du Maroc ».

Idriss Déby, n’est pas insensible. Le président du Tchad, sur son compte Twitter « salue la mémoire de ce grand Homme d'État qui a beaucoup œuvré au raffermissement des relations entre la France et le Tchad ».

« Une perte énorme pour le peuple français et le continent européen », pour le le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita.

Le Président Denis Sassou N’Guesso du Congo se dit « bouleversé ». Il ajoute que l’ancien président français était « profondément humain, ce qui explique sa relation intime avec les peuples d Afrique ».

« La France et le monde entier viennent de perdre un grand homme d'Etat », réagit le président du Sénégal, Macky Sall sur son compte Twitter.

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré déplore la perte d'un « ami » et fait part de sa « tristesse »

Jacques Chirac est mort ce jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans. Il a passé 12 ans à la tête de la France et à visité officiellement deux fois le Cameroun.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur