L’un des leaders séparatistes de la diaspora, Mark Bareta a déclaré que le seul moyen de mener de "véritables négociations" entre le gouvernement et les « ambazoniens » est sur un terrain neutre en présence d'une tierce partie pour diriger les négociations.

Il a rendu cette information dans un document de huit pages qu'il a adressé hier au Premier ministre, Joseph Dion Ngute, en réponse à l’invitation pour participer au grand dialogue national qui se tiendra du lundi 30 septembre au vendredi 4 octobre à la Yaoundé. Ce lieu choisi par le gouvernement n’aurait pas arrangé la plupart de ces dirigeants virtuels.

Dans la lettre, Mark Bareta dit qu'ils (les « ambazoniens ») ne se sont jamais opposés au dialogue ou aux négociations mais n'approuvent pas les démarches du gouvernement camerounais.

Par ailleurs il a toutefois salué la convocation par le président Biya d’un grand dialogue national sur la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis près de trois ans.

 

 

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur