L’on a appris de sources locales que ces enseignants ont été enlevés mardi passé à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

Ces trois enseignants qui appartiennent à l'école primaire catholique Saint-Joseph de Bamenda, ont été enlevés par un groupe d’individus armés qui pourraient être des combattants séparatistes. Pour l’heure, rien ne filtre sur le lieu où ils seraient détenus.

Indiquons que cet enlèvement intervient moins d'une semaine après le grand dialogue national convoqué par le président Biya, à l’effet de résoudre la crise qui, depuis trois ans fragilise les deux régions anglophones du Cameroun.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur