Le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, est à Sangmelima, dans la région du sud du Cameroun, pour rechercher les moyens de promouvoir une cohabitation harmonieuse entre les divers groupes ethniques de la localité.

La visite survient dans la foulée de violences induites par les sentiments tribaux de la semaine dernière qui ont entraîné la destruction et la perte de biens.

En arrivant à Sangmelima ce matin, le ministre de l'Administration territoriale s'est rendu sur le marché qui était le centre de la destruction.

Il a dressé l'inventaire des biens détruits et a veillé à ce que toutes les victimes et tous ceux qui les perdent soient enregistrés en vue d'obtenir une indemnisation du chef de l'État.

Le ministre de l'Administration territoriale a également organisé une réunion sur la sécurité avec des responsables de l'administration et de la sécurité de la région.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur