L’on apprend que cet oiseau mystérieux découvert mardi passé dans cette salle a été simplement été brulé.

On se demande comment le hibou a pu faire pour se retrouver dans la salle des actes de cette institution universitaire qui était portant fermée avant la tombée de la nuit.

«Il est bien vrai qu’en journée, la porte de cette salle était restée ouverte pendant quelques heures. Mais avant de quitter le bureau, le personnel du rectorat a refermé la porte à clé. Comme les autres, je m’interroge aussi sur comment l’oiseau est entre dans cette salle. Tout le monde sait que le hibou est un oiseau de nuit. E t en journée, personne ne l’a vu entrer dans la salle des actes», réagit notre source de l’Université de Maroua.

« C’est quand même curieux. Chez nous les Africains, cet oiseau a une symbolique très peu positive Généralement, sa découverte dans un milieu fermé surtout en journée est assimilée à un fait de sorcellerie Je ne dis pas c’est le cas a l’université, mais cette autre lecture n’est pas à exclure», soutient pour sa part cette autre source.

Il faut noter que la découverte du hibou dans la salle des actes du rectorat est survenue trois jours après les travaux de la cinquième session extraordinaire de l’université qui se sont déroulés dans un climat tendu et à l’issue de laquelle le compte administratif du recteur et le compte de gestion de l’ex agent comptable ont été cour la deuxième fois, rejetés par les membres du conseil d’administration

 

237actu/ActuCameroun

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur