Pres de 226 migrants clandestins originaires de différents pays africains, ont été interceptés par des éléments de l'opération Sauvegarde et sauvetage de la base navale de Douala.

Ils traversaient le fleuve de la Sanaga. Ils ont été renvoyés dans leurs pays respectifs.

Selon des reportages, les migrants clandestins du Ghana, du Nigeria, du Togo, du Burkina Faso et du Bénin, parmi d'autres, ont quitté le Nigeria pour se rendre au Gabon.

Malheureusement pour eux, ils ont été interceptés dans un bateau surchargé par des éléments du programme de sauvetage et sauvetage de la base navale de Douala alors qu'ils traversaient les eaux de la Sanaga à Douala au Cameroun sans permis.

Une équipe du ministère des Affaires sociales et certains des consulats de ces pays concernés par les migrants à Douala ont accepté d'être renvoyés dans leurs différents pays d'origine.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur