Un influent combattant séparatiste a été tué mercredi soir à Kumba par les forces de sécurité.

Selon certaines sources, le combattant, surnommé Rati, a été tué au lieudit Makata à Kumba, département de la Mémé, dans la région du Sud-ouest.

Son arme AK47 a été récupérée par les forces de sécurité après sa "neutralisation" ont ajouté des sources.

Les habitants de la ville qui ont vu son corps étendu dans la rue jeudi matin ont déclaré que Rati terrorisait et extorquait les habitants du voisinage. Ils espèrent d’ailleurs respirer de nouveau suite à son assassinat.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur