Quatre gendarmes sont tombés sous les balles des sécessionnistes ce 18 décembre dans la localité de Kembong , département de la Manyu (désormais épicentre des violences).

Cette information a été confirmée par le ministre porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakari lors d’une conférence de presse de circonstance.

D’après des sources sécuritaires, les coups de feu avaient été entendus toute la nuit du dimanche à lundi 18 décembre dans le département de la Manyu. Parmi les 4 gendarmes tués, l'un (Adjudant photos ci-dessus) est originaire du Lebialem (département du Sud-Ouest.)

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur